◊ « Fanena ena »

série de 12 impressions jet d’encre

format 27,5 X 36 cm, objets divers :

pièce, lettre, pince à cheveux, chwing-gum, bracelets, artisanat local, djeba ...

Extrait, DJ amine

"Ici aussi, de nombreux originaux sont laissés sur place, entre les mains de leurs collectionneurs. Lorsque je dessine d’après une commande suite à un décès, il s’agit souvent de gens que je ne connais pas.
Le dessin dans une quête de justesse par rapport au modèle donné, souvent des photos facebook très pixellisées, devient approche du familier, du singulier. Le dessin parle d’un dessein que j’imagine, d’une vie que l’on me raconte par bribes, que je note parfois dans un carnet.

Lorsque je remet l’original, l’émotion est là, l’œuvre d’art touche, réintroduit une présence malgré l’absence et pour les vivants, sublime le souvenir.

De façon simple, de façon directe, chacun réagit à sa manière.

On m’offre alors des petits cadeaux, humbles trocs du cœur qui s’incarnent dans ces objets que je me mets à accumuler, à collectionner.

Mettre en relation la présence de ces objets offerts avec la disparition des dessins originaux, rendue possible par l’impression jet d’encre de la photo au même format que le dessin original (pour tous, 27,5 X 36 cm) est l’enjeu de ce travail qui est amener à se reposer sur un commerce de troc, comme il se pratiquait avant."